Investir dans un vignoble en France : l’investissement passion

La qualité de nos vins et de nos vignobles fait la réputation de la France dans le monde entier. Du Bordelais en passant par la Champagne ou les Pays de la Loire, nos grands crus se dégustent et s’exportent dans le monde entier : Château Margaux, Château Petrus, Cheval Blanc, Gevrey Chambertin… Partie intégrante de la culture Français et de notre art de vivre, icône de la gastronomie Française, la vigne est un actif tangible, au même titre que l’immobilier. Il n’y a toutefois pas lieu de comparer ces deux actifs : la vigne est avant tout un investissement destiné aux passionnés plus risqué que l’immobilier. Investir dans un vignoble doit avant tout relever du plaisir ! Quelques pistes pour les investisseurs passionnés.

Quel profil pour investir dans la vigne ?

Contrairement à une idée reçue, il n’est pas nécessaire d’avoir des millions pour investir dans une vigne. Les investisseurs ne sont pas tous fortunés. En réalité, leurs profils et leurs motivations sont particulièrement diversifiés. Citons plusieurs profils types comme exemple, et quelques raisons qui peuvent vous pousser à investir dans une vigne :

  • Des familles ou professionnels déjà propriétaires de vignobles et souhaitant s’agrandir ;
  • Des investisseurs en quête de reconversion professionnelle et d’un changement complet de vie, de région, de pays ;
  • Des investisseurs, particuliers ou professionnels, soucieux de diversifier leur patrimoine ;
  • Des particuliers passionnés par le vin, les vignes, et qui souhaitent réaliser leur rêve ;
  • Etc.

Pourquoi investir dans un vignoble ?

Un investissement plaisir

Évidemment en investissant dans la vigne, vous cherchez à placer votre argent et le faire fructifier. Mais si c’est la rentabilité et la sécurité uniquement que vous cherchez, passez votre chemin. Optez plutôt pour des placements plus sûrs comme l’immobilier ou une assurance vie. Non, investir dans un domaine viticole nécessite d’être passionné, de le faire aussi par plaisir. Ce n’est pas le placement le plus rentable ni le moins risqué. Impossible de s’y lancer si vous ne maitrisiez pas parfaitement ce secteur ! En somme, la viticulture est un placement patrimonial de niche très exigeant, réservé aux passionnés détenant déjà un patrimoine important. Mais comme l’art, il permet d’allier placement patrimonial et passion, ce qui en soi est déjà un avantage !

Un fiscalité intéressante

Les avantages fiscaux ne sont pas négligeables. Comme n’importe quel investissement immobilier locatif, les intérêts sur crédit pour une l’acquisition d’une vigne sont déductibles de vos autres revenus fonciers. Mais l’achat d’une vigne peut aussi être exonérée de l’impôt sur la fortune immobilière. Si vous possédez déjà un patrimoine foncier important, c’est un atout intéressant pour maitriser votre fiscalité.

Un fort potentiel de valorisation

Le potentiel de valorisation et de plus-value à long terme des vignes est important. Il est possible d’opter pour une plus-value intéressante à la revente selon l’évolution du marché et de la parcelle. Car pour espérer une plus-value, le choix du domaine viticole sera primordial. Pourtant, le prix d’acquisition d’un hectare de vignoble est très élevé et peut aller du millier aux millions d’euros…

Investir dans un vignoble

Comment investir dans un vignoble ?

Pour investir dans un vignoble, plusieurs solutions s’offrent à vous, avec quelques points de vigilance à prendre en considération.

Acheter des parts de Groupements Fonciers Viticoles (GFV)

C’est peut-être la solution la plus simple et la plus accessible si l’on veut investir dans une vigne. Plutôt que d’acheter directement un vignoble, qui vous demandera un capital très conséquent, vous pouvez acheter des parts d’un Groupement Foncier Viticole. Comment cela fonctionne ? C’est relativement simple : des particuliers se regroupent et forment un GFV, géré par un professionnel. Un contrat de bail sera signé avec un viticulteur, entre 18 et 25 ans, et des parts vous seront versées chaque année. Vous serez copropriétaire de la vigne. Le montant de ces parts peut grandement varier d’une année à une autre et dépend de nombreux facteurs : santé du marché, facteurs climatiques, catastrophes naturelles… Cette solution n’est pas moins risquée, mais a pour avantage de mobiliser beaucoup moins de capital qu’un investissement classique.

Louez des vignes

De nombreux domaines viticoles proposent un système de location de vigne. Pour un millésime, vous devenez allocataire d’une petite parcelle de vigne. Le prix d’achat comporte les frais de culture de la vigne, l’embouteillage, et tout le processus de fabrication. A la fin, la bouteille est étiquetée à votre nom, et vous possédez ainsi votre propre millésime. Parfait pour épater vos amis ! Une façon originale d’investir dans une vigne et de se faire plaisir.

Investir dans le vin en achetant des bouteilles

Une autre idée pour investir dans la vigne est de ne pas viser directement l’achat de cépages, mais plutôt l’achat de bouteilles de vins de grands crus, que vous garderez un certain temps dans une cave à vin pour envisager ensuite de les revendre. A clé, vous pouvez réaliser de belles plus-values. Mais attentions de choisir les bons domaines ! En outre, vous devrez les acheter à bon prix pour réaliser un bénéfice à long terme. Citons quelques crus qui constituent des valeurs sûres :

Dans quelles régions viticoles investir ?

En immobilier, on parle d’emplacement. Pour les vignes, on parle de terroir : c’est le choix du terroir qui fera en grande partie la réussite ou non de votre investissement. Voyons quelques exemples de terroirs de qualité !

Investir dans un vignoble en Champagne

Qui ne connait pas le Champagne ? Cette appellation protégée prestigieuse, synonyme de fête et de plaisir, connait un succès toujours plus grandissant depuis la création de l’appellation en 1887. Ce produit de luxe est consommé et exporté dans le monde entier : sa renommée est mondiale et contribue à la réputation gastronomique de la France. 1 tiers des vins exportés et produits en France sont du Champagne, soit 33 % des exportations ! Vous comprenez donc que le potentiel de valorisation dans un vignoble en Champagne est extrêmement important. Pour preuve : dans les 20 dernières années, le prix moyen d’un hectare de vigne en Champagne a progressé de 7%. Pour autant, les hectares de vigne sont rare en Champagne et y acquérir des vignes est particulièrement compliqué : seulement 150 hectares par an sont cédés à des investisseurs en Champagne. Le meilleur moyen d’investir dans des vignes en Champagne est d’investir en achetant des parts via un Groupement Foncier Viticole. Enfin, pour votre plaisir, sachez qu’il est possible de convertir vos dividendes en bouteilles de Champagne !

Pour en savoir plus sur l’investissement en Champagne

Investir dans un vignoble dans le pays Nantais

Connus pour le fameux Muscadet Sèvre-et-Maine, les vignobles Nantais se caractérisent par leur influence océanique qui donnent aux cépages une touche si particulière. Avec pas moins de 7 appellations différentes, dont le melon de Bourgogne comme cépage majoritaire, les amateurs de vins apprécient cette région pour la qualité de ses vignes et pour la fraicheur de son vin. Comme le Bordelais, le pays Nantais profite du dynamisme du marché immobilier de Nantes. Le prix du foncier augmente d’année en année, mais la valorisation à long terme est forte. Investir dans un vignoble Nantais, c’est faire le choix de cépages de qualité avec une forte consommation des vins produits dans les différents domaines viticoles, dans une région particulièrement dynamique.

Pour en savoir plus sur l’investissement dans le Vignoble Nantais

Investir dans un vignoble Bordelais

Le Bordelais est la région favorite des amateurs de grands crus. En effet, le Bordelais représente 80% des parts de Groupements Fonciers Viticoles achetés en France. En Gironde, avec l’attractivité toujours plus forte de la métropole bordelaise, le prix du foncier est en constante augmentation. Et cette dynamique des prix valorise naturellement les vignobles bordelais déjà prestigieux. Le Bordelais regroupe quelques-unes des plus grandes appellations au monde. Citons Pomerol, Pessac-Léognan, ou Saint-Émilion. Le prix du foncier est des parts de Groupements Fonciers Viticoles sont bien plus élevées dans le Bordelais que dans la plupart des autres régions, mais le potentiel de valorisation à long terme est bien plus important. Investir dans un vignoble à Bordeaux reste donc une opération intéressante pour un investisseur passionné. Chaque année, c’est près de 3160 hectares de vignes qui sont chaque année cédée à des investisseurs en Aquitaine.

Pour en savoir plus sur l’investissement dans le vignoble Bordelais

Un patrimoine foncier viticole : que faut-il en penser ?

En gestion de patrimoine, on ne cesse de le répéter : diversifier ses actifs est essentiel. Investir dans une vigne peut faire partie d’une stratégie de diversification patrimoniale. L’investissement dans un vignoble peut à un investisseur passionné lui permettre de diversifier ses placements en pratiquant sa passion. Mais gare aux coups de cœurs irréfléchis.